Historique

Ayant fondé en 1991 une association qui a pour but de parrainer des séminaristes en attente d'ordination au Vietnam, j'ai voulu la mettre sous la protection du petit Van en l'appelant "Les Amis de Van". C'est ainsi que quelques années plus tard, je devenais promotrice (actor) de la Cause de béatification de Marcel Van.

De ce point stratégique, j'ai très vite compris que ce petit frère rédemptoriste devenait universel, qu'il avait l'art de toucher et de produire des conversions profondes. Je m'étonnais des merveilles dont j'étais témoin à travers la correspondance qui arrivait des quatre coins du monde et qui révélait une soif de vivre la petite voie proposée par Thérèse et confirmée par Van.

J'avais eu l'attention attirée par la multiplicité des pays concernés et par la diversité des congrégations, des communautés et des personnes qui voulaient en savoir plus sur Van, sur  ses écrits, sur sa spiritualité et sur les fruits qu'il manifestait déjà. A travers Van, on mesure la radicalité du message évangélique qui oblige à prendre parti pour Jésus. On ne peut rester neutre devant cet apôtre caché de l'Amour.


 

Témoignage d'Anne de Blaÿ

Sans ma rencontre avec Joseph Loi, séminariste vietnamien de 55 ans, il n'y aurait pas d'association "Les Amis de Van" et le procès de béatification de Van n'aurait pas été relancé pour aboutir à son ouverture à Ars, le 26 mars 1997.

C'est dire l'importance du témoignage de Joseph Loi, dont les plus anciens membres de l'association se souviennent.  Je l'ai moi-même entendu pour la première fois lors d'un week-end du "Bon Larron". J'en ai été si bouleversée que j'ai fondé l'association pour aider les séminaristes qui, comme lui, attendaient toujours l'ordination sacerdotale. Aujourd'hui, nous avons pu aider plus de 1000 séminaristes à travers le Vietnam.


 

"N'aie jamais peur de Dieu. Il est le Père tout aimant,
Il ne sait qu'aimer et désirer être aimer en retour" -Van